Archives par mot-clé : transferts

Transferts des savoirs et pratiques scientifiques, techniques, culturels entre l’Europe et le monde, 17e-20e siècles.

Dans le cadre du LabEx EHNE, Thomas Preveraud, docteur en histoire contemporaine et membre associé au CRHIA-Nantes, organise, le 19 février 2015, la journée d’études :

Transferts des savoirs et pratiques scientifiques, techniques, culturels entre l’Europe et le monde,

17e-20e siècles

Les processus de construction de l’identité européenne méritent d’être étudiés en envisageant les formes de relations et d’échanges avec le reste du monde dans le domaine de la production et de la diffusion des savoirs et pratiques scientifiques, techniques et culturels. Ces transferts ont pu être émis depuis l’Europe ou lui être destinés, sans oublier les effets retours. L’analyse des discours et des pratiques s’inscrit dans une perspective temporelle longue (17e-20e siècles) afin de saisir les dynamiques et la diversité des modalités de transferts des savoirs entre l’Europe et le monde…
Télécharger le programme

Consulter le site web du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (EA 1163 – Université de Nantes)

Appel à communications « Transferts de savoirs et de pratiques scientifiques, techniques et culturels entre l’Europe et le monde (XVIIe – XXe siècles) »

Dans le cadre de l’axe 4  du LabEx EHNE, Thomas Preveraud, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA-Nantes, organise une journée d’études le 19 février 2015 à Nantes sur le thème :

« Transferts de savoirs et de pratiques scientifiques, techniques et culturels entre l’Europe et le monde (XVIIe – XXe siècles)

Les processus de construction de l’identité européenne méritent d’être étudiés en envisageant les formes de relations et d’échanges avec le reste du monde dans le domaine de la production et de la diffusion des savoirs et pratiques scientifiques, techniques et culturels. Ces transferts peuvent être émis  depuis  l’Europe  ou  lui  être  destinés, sans oublier les effets retours.  Les communications pourront aborder les types d’échanges qui reposent sur l’oralité et la transmission en présence des protagonistes et ceux qui agissent « à distance » par la voie de l’écrit (imprimés ou correspondances). Les cadres institutionnels et les vecteurs de production et de diffusion du savoir examinés seront divers :  universités,  écoles  militaires,  séminaires,  écoles  d’arts,  apprentissage, sociétés  savantes,académies nationales, manuels d’enseignement, littérature, conférences, correspondances, journaux,voyages, etc. Dans le cadre de cette journée d’études qui se veut pluridisciplinaire, l’analyse des discours et des pratiques s’inscrit dans une perspective temporelle longue (XVIIe-XXe siècles) afin de saisir les dynamiques et la diversité des modalités de transferts des savoirs entre l’Europe et le monde. Il s’agira notamment de comprendre comment ces échanges œuvrent, d’un territoire à l’autre, dans la spécialisation, la standardisation et la professionnalisation des pratiques scientifiques, techniques et culturelles. L’objectif est d’apporter des éléments de réflexion sur ces questions à partir d’approches méthodologiques et d’études de cas variées.

Les propositions de communications (maximum 2000 signes espaces compris), ainsi qu’un bref curriculum vitæ,   sont   à   adresser   par   voie   électronique,   avant   le   30   octobre   2014,   à  thomaspreveraud@yahoo.com et seront soumises à un comité scientifique pour un retour le 15 novembre 2014.

Télécharger l’appel à communications