Archives par mot-clé : sucre

La diffusion des produits ultramarins en Europe (16e-18e siècle)

Marguerite MARTIN, docteure en histoire moderne de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Maud VILLERET, docteure en histoire moderne de l’Université de Nantes et membre associée au CRHIA (Université de Nantes), viennent de publier le numéro 60 de la collection Enquêtes et Documents sur le thème :

La diffusion des produits ultramarins en Europe

(16e-18e siècle)

Résumé :

Du 16e au 18e siècle, l’essor des consommations européennes s’accompagne d’un renouvellement des marchandises disponibles. L’arrivée massive de produits tropicaux alimentaires (sucre, café, tabac), des matières premières du textile (coton, colorants), et des produits manufacturés (cotonnades imprimées, porcelaines) contribue à la transformation des goûts européens. L’objectif de l’ouvrage est de saisir les différentes étapes de la circulation des produits ultramarins : l’arrivée dans les métropoles européennes, la transformation dans les ateliers et les manufactures, la distribution. La diffusion de ces produits lointains, souvent chers et fragiles, permet d’éclairer le fonctionnement des économies européennes, en particulier les capacités d’adaptation des acteurs du commerce et de l’industrie. La redistribution des produits ultramarins traverse les frontières impériales ou étatiques et leur acheminement se poursuit malgré les conflits. Mais l’intégration de ces nouveaux produits dans la consommation et les usages des Européens ne va pas de soi. Pour comprendre comment les produits ultramarins ont été adaptés au goût des Européens, les auteurs réunis dans cet ouvrage ont étudié les stratégies déployées par l’ensemble des acteurs marchands, épiciers, manufacturiers, négociants. Leurs contributions montrent les différents rythmes de diffusion des produits ultramarins à la période moderne en fonction des espaces européens, urbains et ruraux, connectés ou non à un empire colonial.

Contact : Maud Villeret > villeretmaud@gmail.com

Pour aller plus loin

Le Labo des savoirs, Emission sur « La France en Inde » suivi de « L’engagisme : des esclaves aux coolies »

Raphaël Malangin, Professeur au lycée français de Pondichéry et doctorant en histoire au CRHIA-Nantes, et Jacques Weber, Professeur émérite d’histoire contemporaine au CRHIA-Nantes, ont participé à l’émission le Labo des Savoirs sur le thème :

La France en Inde

De 1667 à 1954, les côtes de l’Inde ont accueillis des confettis de France. Pondichéry, Chandernagor, Karikal, Mahé, Yanaon : dans tous ces comptoirs, quelles traces a pu laisser la présence française ? Quels furent les ressorts de cette histoire coloniale méconnue ?

La France s’établit en Inde pour des raisons commerciales avec l’accord des pouvoirs locaux. Mise à part une parenthèse expansionniste au milieu du 18e siècle, l’objectif de ces établissements ne fut jamais la conquête de l’Inde immense. Dans l’ombre de la domination du concurrent britannique, cette présence discrète a pourtant produit ses métissages…

Pour en savoir plus

  Accéder au podcast de l’émission

L’émission s’est poursuivie par une interview de Virginie Chaillou-Atrous, docteure en histoire contemporaine et post-doctorante au CRHIA-Nantes, sur le thème :

L’engagisme : des esclaves aux coolies

Après la seconde abolition de l’esclavage, en 1848, les plantations des colonies françaises se vident progressivement. Pour répondre à la forte demande de main d’œuvre dont va dépendre l’avenir de l’économie sucrière, un système de travail particulier va se mettre en place : l’engagisme. Mais qu’est ce que « l’engagisme » ?

Un grand nombre d’indiens qui sont recrutés puis embarqués, sous contrat, à destination de la Réunion et des colonies antillaises, vers ce qu’on leur promet être un eldorado. Cette immigration a contribué au grand métissage de l’Ile de la Réunion avec de nombreuses empreintes de la culture indienne dans son paysage actuel mais l’histoire de l’engagisme et de ces engagés indiens, autrement appelés « coolies », reste méconnue et teintée de zones d’ombre…

Pour en savoir plus

  Accéder au podcast de l’émission
Lieu : Nantes
Partenaire : Radio Prun’, Le Labo des Savoirs
Contact : Raphaël Malangin : malangin.raphael@gmail.com, Jacques Weber : weber.jacques@orange.fr et Virginie Chaillou-Atrous : labexehne4@univ-nantes.fr