Archives par mot-clé : port

Journée d’études « Consuls et services consulaires dans une perspective globale, XIXe-XXe siècles »

Dans le cadre du LabEx EHNE, Fabrice Jesné, MCF en histoire contemporaine au CRHIA-Nantes, organise, le 9 octobre 2014, la journée d’études :

Consuls et services consulaires dans une perspective globale

XIXe-XXe siècles

Depuis une vingtaine d’années, les consuls et les services consulaires européens et extra-européens ont fait l’objet de travaux qui, s’ils sont relativement nombreux, ne suffisent pas à constituer un objet d’étude clairement identifié, notamment pour l’époque contemporaine. La richesse de l’activité consulaire a pourtant été suffisamment démontrée : en plus de faciliter le commerce des ses « nationaux » outre-mer, le consul est en charge de leur état-civil, de leurs institutions communautaires et de leurs relations avec les autres communautés marchandes ainsi qu’avec les autorités et la société locales. Au sein du corpus d’études consacrées aux consuls, plusieurs travaux explorent également l’écheveau des relations que noue généralement le consul entre le poste dont il est titulaire, son pays ou sa région d’origine, et les lieux de ses activités, qu’elles soient commerciales, diplomatiques, politiques, privées ou culturelles. Bien souvent, cependant, les études consacrées aux consuls concernent un poste, un service consulaire national, ou encore une de ses déclinaisons régionales. Sans doute l’effort de comparaison entre les différentes situations individuelles, locales ou nationales qui est mené depuis plusieurs années à l’occasion de diverses rencontres scientifiques mérite-t-il d’être poursuivi, notamment en posant la question du déploiement des services consulaires à l’échelle mondiale…

Télécharger le programme de la journée d’études

Pour aller plus loin : consulter le site du CRHIA

Bibliographie indicative: Les ports européens et la mémoire de la traite des Noirs: réflexions à partir des situations anglaise et française par Bernard Michon MCF, Université de Nantes

Bibliographie indicative

 

 

– Sur la traite des Noirs et l’esclavage dans une approche globale :

 

. Marcel Dorigny et Bernard Gainot, Atlas des esclavages de l’Antiquité à nos jours, Paris, Éditions Autrement, 2013.

. David Eltis et David Richardson, Atlas of the Transatlantic Slave Trade, Londres, Yale University Press, 2010.

 

– Sur la traite négrière dans les ports évoqués :

. Roger Anstey, The Atlantic slave trade and British abolition, 1760-1810, Macmillan, 1975.
. Serge Daget (éd.), De la traite à l’esclavage du Ve au XIXe siècle, Actes du colloque de Nantes (juillet 1985), 2 tomes, Paris, CRHMA, Société Française d’Histoire d’Outre-Mer, l’Harmattan, 1988.

. Olivier Pétré-Grenouilleau, L’argent de la traite. Milieu négrier, capitalisme et développement: un modèle, Paris, Aubier, 1996.

. David Richardson, Bristol, Africa, and the Eighteenth-century Slave Trade to America, Bristol Record Society, 1986.

. Eric Saugera, Bordeaux, port négrier: chronologie, économie, idéologie, XVIIe-XIXe siècles, Paris, Éditions Karthala, 1995.

 

– Sur la question de la mémoire de la traite des Noirs et de l’esclavage dans les ports évoqués :

 

. Ana Lucia Araujo (ed), Politics of Memory. Making Slavery Visible in the Public Space, New York, Routledge, 2012.

 

. Emmanuelle Chérel, Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes. Enjeux et controverses (1998-2012), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012.

 

. Christine Chivallon, « L’usage politique de la mémoire de l’esclavage dans les anciens ports négriers de Bordeaux et Bristol », in Patrick Weil et Stéphane Dufoix (dir.), L’esclavage, la colonisation et après… , Paris, Presses Universitaires de France, 2005, pages 533-558.

 

. Myriam Cottias, « Le silence de la nation. Les “vieilles colonies” comme lieu de définition des dogmes républicains (1848-1905) », Revue française d’histoire d’outre-mer, 90 (338-339), 2003, pages 21-45.

 

. Didier Guyvarc’h, La construction de la mémoire d’une villeNantes 1914-1992. Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 1997.

 

. Renaud Hourcade, La mémoire de l’esclavage dans les anciens ports négriers européens. Une sociologie des politiques mémorielles à Nantes, Bordeaux et Liverpool, thèse de science politique, Christian Le Bart (dir.), Université de Rennes 1, 2012.

 

. Marc Lastrucci, L’évocation publique à Nantes de la traite négrière et de l’esclavage de « Nantes 85 » aux « Anneaux de la mémoire », 1983-1994, maîtrise d’histoire, Jean-Clément Martin (dir.), Université de Nantes, 1996.