Tous les articles par Thomas Burel

Appel à communications : Les traités de paix (1918-1923) : la paix les uns contre les autres

Isabelle DAVION (Université Paris-Sorbonne) et Stanislas JEANNESSON, Professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), lancent un appel à communications pour un colloque international sur le thème :

Les traités de paix (1918-1923) : la paix les uns contre les autres

L’historiographie des traités qui mirent fin à la Grande Guerre a depuis une trentaine d’années considérablement évolué et nul ne songerait aujourd’hui à soutenir, du moins de façon lapidaire, que Versailles a conduit tout droit à la Seconde Guerre mondiale. On s’accorde de plus en plus à penser que l’œuvre de Versailles, certes imparfaite – ce dont les négociateurs avaient d’ailleurs parfaitement conscience –, constituait une tentative de reconstruction du système international, au-delà même du simple continent européen, à partir d’un certain nombre de principes et de valeurs partagées, dont on ne peut nier l’ambition ni le caractère profondément novateur. Le centenaire de 2019 fournit l’occasion, une nouvelle fois, de revenir sur des traités qui ne se contentèrent pas de procéder au règlement de la guerre mais qui ouvrirent une page décisive de l’histoire des relations internationales contemporaines…

Consulter l’intégralité de l’appel à communications : version française ou version anglaise

Les propositions de communication doivent être envoyées avant le 15 avril 2018 à l’adresse suivante : paix.paris2019@free.fr. Elles ne devront pas excéder une page et seront accompagnées d’un court CV. Les communications pourront être faites en français ou en anglais. Le colloque donnera lieu à une publication. Les frais de transport et d’hébergement des intervenants sont pris en charge.

Lieu : Paris
Partenaires :

 

Appel à communications : « Représentation et mémoire de la migration »

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l’Ouest Angers), Bettina SEVERIN-BARBOUTIE (Justus-Liebig Universität Gießen), Meryem YOUSSOUFI (Université Ibn Zohr Agadir), Zahia ZEROULOU (Université Lille 1) et Dirk RUPNOW (Institut für Zeitgeschichte / Universität Innsbruck), lancent un appel à communications pour un colloque international dans le cadre du projet CitƐr (« L’Europe et les frontières de la citoyenneté ») sur le thème :

Représentation et mémoire de la migration

Les migrations sont depuis quelque temps au coeur des débats politiques et sociétaux en Europe, et vont très probablement le rester dans les années à venir. Or dès avant les événements « de crise » (perçus comme tels) de l’année 2015, il était devenu manifeste que les sociétés migratoires européennes, façonnées surtout par ladite « migration de travail » après la Seconde Guerre mondiale, n’avaient pas ou qu’à peine intégré dans leurs « mémoires collectives » la perspective migratoire et les expériences et mémoires des migrant(e)s. Dans les infrastructures de la « mémoire collective » (archives, musées) ou dans les narratifs historiques dominants, migrations et migrant(e)s ne sont ni visibles ni audibles…

Télécharger l’intégralité de l’appel à communications : version française et version allemande

Les propositions (titres, résumé et bref CV) sont à envoyer avant le 31 décembre 2017 à :

Langues du colloque : français, allemand.

Les communications ne devront pas excéder 20 minutes, pour permettre un échange de 15 minutes. Il est prévu une publication des Actes du colloque (ouvrage, ou dossier thématique de revue).

Partenaires :

Journée d’études « La France et les Amériques entre révolutions et nations (1776 – 1865) »

Tangi VILLERBU, MCF HDR d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de La Rochelle), organise une journée d’études sur le thème :

La France et les Amériques entre révolutions et nations

(1776 – 1865)

Pour prendre la suite de la journée organisée à l’Université de La Rochelle le 13 novembre 2015 (Marchands, exilés, missionnaires et diplomates : Les Français et les Etats-Unis, 1789  1815), cette manifestation élargira le regard en posant la question de l’usage des sources, dans les Amériques comme en France (et ailleurs) pour l’étude des relations internationales au sens large, des circulations des personnes, c’est-à-dire des migrations de toutes sortes mais aussi des voyages d’affaire, d’agrément ou d’étude, des circulations culturelles, qu’elles soient de biens ou d’idées, du commerce atlantique…

Consulter le programme

Inscription obligatoire avant le 28 novembre : archives.cadn@diplomatie.gouv.fr et/ou 02 51 77 24 59

Pour aller plus loin :

Lieu : Centre des Archives diplomatiques de Nantes – Salle d’exposition – 17, rue Casterneau – 44000 Nantes

Contact : archives.cadn@diplomatie.gouv.fr

 

Séminaire « Etudier la guerre » – The Waffen-SS: A European History

Jochen BÖHLER, Professeur à l’Université d’Iéna et invité sur la chaire d’excellence de l’axe 5 du LabEx EHNE « L’Europe des guerres et des traces de guerre », intervient à l’occasion de la 8ème séance du séminaire « Etudier la guerre » pour présenter son ouvrage :

The Waffen-SS: A European History

Longtemps reléguée et réduite à une histoire dite « bataille » qui ne serait que descriptions d’opérations militaires, la réflexion historique sur le phénomène guerrier a connu une longue mutation qui l’a amenée à s’ouvrir aux questionnements de l’histoire sociale et de l’anthropologie, à l’insertion des conflits dans les relations internationales, à la réflexion sur la tactique et, plus récemment, à un intérêt renouvelé pour l’action de guerre et le combat. Porté par la dynamique pluridisciplinaire des war studies, l’objet connaît un regain d’intérêt susceptible de mobiliser de nombreux historiens au-delà des spécialistes d’histoire militaire stricto sensu.

A l’initiative de Valéria Pansini, MCF en langue et civilisation italienne à l’Université Rennes 2, Yann Lagadec, MCF en histoire moderne à l’Université Rennes 2, Michaël Bourlet, docteur en histoire contemporaine, Frédéric Dessberg, MCF en histoire contemporaine à l’Université Paris 1 (détaché à Saint-Cyr-Coëtquidan), et Eric Schnakenbourg, Professeur en histoire moderne et Directeur du CRHIA, cette approche renouvelée du phénomène guerrier est celle qui est privilégiée par TEMPORA, le CREC et le CRHIA comme en témoignent plusieurs rencontres scientifiques organisées ces dernières années. Le séminaire « Étudier la guerre », commun aux trois équipes, est un lieu ouvert de confrontations régulières sans exclusive d’époque, d’espace ou de thématique. La présentation des cas particuliers y est accompagnée par une attention soutenue aux questions méthodologiques. Les différentes approches et procédures permettant la construction savante de l’objet « guerre » et des enjeux qui la motivent, ainsi que les difficultés et les limites rencontrées par les chercheurs qui abordent ce champ particulier de la pratique historienne seront au centre des discussions.

Lieu : Université de Nantes – Campus Tertre – Bâtiment Censive – salle C 023 – Chemin de la Censive du Tertre – 44312 Nantes
Partenaires : TEMPORA (EA 7468, Université Rennes 2), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan), LabEx EHNE
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Recrutement d’un stagiaire / projet LIPE (Alliance Europa – LabEx EHNE)

Les projets LIPE (Alliance Europa) et LabEx EHNE recrutent un(e) stagiaire issu(e) d’un master information/communication pour 3 mois afin de participer au lancement de la plateforme numérique « L’Europe, du laboratoire à la classe ».

Financé pour deux ans (2016 – 2018) dans le cadre de « La Fabrique des idées européennes » d’Alliance Europa et coordonné par Virginie CHAILLOU-ATROUS et Michel CATALA, le projet LIPE a pour ambition de mettre en place un centre d’innovation pédagogique pour diffuser et valoriser les résultats de recherches en sciences humaines et sociales sur l’Europe auprès du monde de l’éducation.

Une plateforme numérique a été créée avec pour finalité de regrouper des  ressources pédagogiques innovantes produites par les programmes de recherches nationaux et internationaux travaillant sur l’Europe (fiches pédagogiques, dossiers documentaires, vidéos et web documentaires, sources audio et émissions de radio, MOOC, serious games, cartes animées, iconographie, etc.).

Date limite de candidature : 23 octobre 2017

Télécharger la fiche de poste

Partenaires :

Contact : crhia@univ-nantes.fr

Colloque international « L’absolutisme dans l’Atlantique français, XVIIe-XVIIIe siècles »

Yann LIGNEREUX, Professeur d’histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur de l’UFR HHAA, et Michel DE WAELE, Université Laval (Québec), organisent un colloque international sur le thème :

L’absolutisme dans l’Atlantique français, XVIIe-XVIIIe siècles

Ce colloque a pour objectif d’étudier la réalité de la  politique coloniale de la France du 17ème siècle dans les territoires français d’Amérique en la sortant de l’ornière d’une histoire strictement coloniale. À ce titre, la démarche choisie s’inspirera de l’histoire atlantique, bien que celle-ci ne s’attarde pas prioritairement au fait politique. Parallèlement, les nouvelles études sur l’absolutisme permettront d’étudier le fonctionnement du gouvernement colonial, à examiner ses institutions, à rechercher les forces et les limites du système mis en place.

Consulter le programme

Pour aller plus loin :

Lieu : Château des ducs de Bretagne – Musée d’histoire de Nantes – Tour du Fer à Cheval – 4, place Marc Elder – 44000 NANTES

Contact : crhia@univ-nantes.fr

Journées d’études « Être capitaine de navires en Europe occidentale de la fin du Moyen-Âge au XXe siècle : savoir-faire et savoir-être d’une profession maritime »

Bernard MICHON,  MCF en histoire moderne et Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes), et David PLOUVIEZ, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), organisent des journées d’études les 11 et 12 octobre 2017 sur le thème :

Être capitaine de navires en Europe occidentale

de la fin du Moyen-Âge au XXe siècle :

Savoir-faire et savoir-être d’une profession maritime

Entre savoirs acquis et empirisme, les capitaines accumulent de nombreuses connaissances au cours de leurs carrières, et cette journée d’études souhaiterait revenir sur leurs modalités d’acquisition en allant au-delà de l’inventaire et de la description pour tenter de restituer les dynamiques d’apprentissage. Comment les différentes formations au métier de capitaine se sont-elles adaptées à l’évolution socioculturelle de ces hommes, aux différentes conditions de navigation ou aux changements de contexte technologique sur le temps long ?

Télécharger le programme

Pour aller plus loin :

Lieu : Archives départementales de Loire-Atlantique – 6, rue de Bouillé – 44000 NANTES

Contact :

  • David PLOUVIEZ : david.plouviez@univ-nantes.fr
  • Bernard MICHON : bernard.michon@univ-nantes.fr

 

Séjour de recherches de Giuliana LASCHI, chaire d’excellence du LabEx EHNE

Giuliana LASCHI, Professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Bologne et Directrice du Centre Jean Monnet de Bologne, est invitée à l’Université de Nantes pour occuper la chaire d’excellence de l’axe 4 du LabEx Ecrire une Histoire Nouvelle de l’Europe (EHNE) « L’Europe, les Européens et le monde »  pour 4 mois du 1er septembre au 24 décembre 2017.

A l’initiative de Michel CATALA, Professeur d’histoire contemporaine au CRHIA et Directeur d’Alliance Europa.

Thèmes de recherches :

  • Histoire de l’intégration européenne
  • Histoire de la Politique Agricole Commune
  • Historie des relations extérieures de l’Union européenne

Pour consulter la page web de Giuliana LASCHI : cliquer ici

Pour aller plus loin :

Contact : Giuliana LASCHI : giuliana.laschi@unibo.it

Recrutement d’un post-doctorant UBL / CITER (Alliance Europa)

Dans le cadre de la campagne d’attractivité postdoctorale de l’Université Bretagne Loire, le CRHIA recrute un post-doctorant contractuel pour 12 mois à compter du 1er décembre 2017.

Cofinancé par le projet CITER (Alliance Europa) et l’UBL, le post-doctorant sélectionné travaillera sur la thématique :

Normes, identifications culturelles de la Citoyenneté en Europe

(NICE)

Le projet CITER, « L’Europe et les frontières de la citoyenneté« , a pour objectif de renouveler les problématiques sur la citoyenneté européenne en l’abordant à partir de l’histoire de ses marges à la fois juridiques, géographiques, sociales et philosophiques dans une perspective globale et de longue durée.

Missions :

  • Développer un projet de recherche postdoctoral sur une des thématiques du projet CITER.
  • Rédiger des synthèses des travaux les plus marquants portant sur les questions de la citoyenneté, l’assimilation, l’intégration, le multiculturalisme, et les migrations, qu’il s’agisse d’une approche historique, philosophique, politique ou juridique de la citoyenneté dans l’espace européen.
  • Effectuer des recherches (archives, bibliothèques) sur les thématiques en lien avec le projet visant à construire un corpus de textes et des bibliographies.
  • Centraliser des articles des revues mettant spécifiquement en relation la citoyenneté et l’Europe.
  • Participer et préparer aux/les journées d’études et colloques de la période 2018-2019.
  • Suivre du blog de recherche du projet CITER sur hypotheses.org.
  • Faire l’interface avec Alliance Europa et les laboratoires partenaires du projet CITER.
  • Faire l’interface entre les différentes disciplines SHS.
  • Participer à la publication des résultats du projet, travail d’édition

Date limite de candidature : 30 septembre 2017

Pour candidater à cette offre, veuillez transmettre les éléments suivants à :

citer@univ-nantes.fr (copie à clement.thibaud@univ-nantes.fr, felicien.lemaire@univ-angers.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

  • Un CV et une lettre de motivation qui aborde notamment votre projet professionnel
  • Une liste de vos principaux travaux réalisés (2 pages max.) : publications scientifiques, brevets et autres productions scientifiques
  • Le rapport du jury de thèse
  • D’éventuelles lettres de recommandations
  • Une copie de votre diplôme de doctorat

Les dossiers seront examinés par un comité de sélection qui procédera à des auditions le 6 novembre 2017.

Télécharger l’intégralité de la fiche de poste

Pour aller plus loin :

Recrutement d’un post-doctorant UBL / LabEx EHNE – Alliance Europa

Dans le cadre de la campagne d’attractivité postdoctorale de l’Université Bretagne Loire, le CRHIA recrute un post-doctorant contractuel pour 12 mois à compter du 1er novembre 2017.

Cofinancé par le LabEx EHNE et l’UBL, le postdoctorant sera affecté sur un programme de recherche de l’Institut d’études européennes et globales Alliance Europa sur l’histoire de l’espace sur l’histoire de l’espace Schengen dans le cadre de la création d’une chaire placée sous la responsabilité de Michel Catala, professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d’Alliance Europa, et d’Yves Pascouau, docteur en droit européen et chercheur associé à l’Université de Nantes.

L’histoire de l’espace Schengen, des origines précédant la signature du traité en 1985 jusqu’à son incorporation dans le Traité d’Amsterdam de 1997, reste mal connu. Il s’agit d’écrire une histoire nouvelle de la libre circulation en Europe, de ses acteurs, des résistances qu’elle doit surmonter, des processus d’institutionnalisation qu’elle génère, des conséquences sur les législations et les pratiques des Etats membres, tant sur l’ouverture des frontières intérieures que sur le contrôle des frontières extérieures. La recherche tentera de mettre à jour et de comprendre les dynamiques qui ont animé le projet Schengen, ses forces et ses faiblesses, les difficultés et oppositions qui l’ont accompagné ainsi que le jeu des acteurs qui l’ont porté ou l’ont au contraire ralenti.

Le post-doctorant devra réaliser des recherches documentaires dans les archives allemandes, françaises et européennes et participer à des publications collectives. Il participera également à l’animation de séminaires ou journées d’études.

Date limite de candidature : 30 septembre 2017

Pour candidater à cette offre, veuillez transmettre les éléments suivants à :

labexehne4@univ-nantes.fr (copie à crhia@univ-nantes.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

  • Un CV et une lettre de motivation qui aborde notamment votre projet professionnel
  • Une liste de vos principaux travaux réalisés (2 pages max.) : publications scientifiques, brevets et autres productions scientifiques
  • Le rapport du jury de thèse
  • D’éventuelles lettres de recommandations
  • Une copie de votre diplôme de doctorat

Les dossiers seront examinés par un comité de sélection qui procédera à des auditions en octobre 2017.

Télécharger l’intégralité de la fiche de poste

Pour aller plus loin :