Publication, Eric Schnakenbourg (dir.) Les entrées en guerre à l’époque moderne, XVIIe-XVIIIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2018.

Eric SCHNAKENBOURG, Professeur d’histoire moderne et Directeur du CRHIA, vient de publier le numéro 61 de la collection Enquêtes et Documents sur le thème :

Les entrées en guerre à l’époque moderne,

16ème-18ème siècle

Si les sorties de guerre ont déjà été l’objet de travaux et de rencontres scientifiques, le basculement inverse a, en revanche, été peu étudié jusqu’à présent. En effet, les historiens ont l’habitude d’enfermer les périodes de conflits entre la date de déclaration de guerre et celle de la conclusion de la paix. Cette approche traditionnelle n’est cependant pas suffisante pour appréhender pleinement ce que pouvait être la réalité de la transition de la paix à la guerre. Les contributions réunies dans ce volume portent précisément sur les modalités et les décalages du basculement dans la guerre. Il s’agit ici de réfléchir aux passages de la paix à la guerre pour savoir comment, à l’époque moderne, les États, les sociétés et les individus sont saisis par l’épreuve du conflit armé. En effet, il ne suffit de proclamer la guerre pour que l’état de guerre devienne une réalité immédiate. Ainsi, l’entrée en guerre n’est pas réductible à une rupture nette. C’est bien davantage un processus qui connaît des décalages selon l’objet étudié. En tout cas, il entraîne systématiquement des mutations, des mobilisations et des adaptations sur lesquelles il faut s’interroger.

Les textes réunis dans ce volume déclinent l’interrogation sur l’entrée en guerre selon plusieurs perspectives. La première porte sur le concept même d’entrée en guerre pour tenter d’en comprendre la nature, la portée et les implications. La deuxième est celle de la politisation interne de l’entrée en guerre, car elle est aussi un acte politique qu’il faut envisager à la lumière des débats propres à chaque société. La troisième perspective est celle des mobilisations des ressources et des adaptations des réseaux découlant de l’entrée en guerre.

Pour accéder à la table des matières, cliquez ici

Lieu : Rennes
Partenaire : Presses universitaires de Rennes
Contact : Eric SCHNAKENBOURG : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.