Recrutement d’un doctorant contractuel LabEx EHNE – Alliance Europa

Dans le cadre de l’axe 4 du LabEx EHNE (« L’Europe, les Européens et le monde ») et du projet CITER « L’Europe et les frontières de la citoyenneté » (Alliance Europa), le CRHIA recrute un(e) doctorant(e) à compter du 1er septembre 2017 sur l’histoire contemporaine de l’Europe depuis 1945 jusqu’à nos jours.

Les sujets proposés doivent s’intégrer dans les projets scientifiques de l’axe 4 du LabEx ENHE et du projet CITER. L’ouverture pluridisciplinaire (notamment droit, science politique, civilisations) et la dimension comparative et plurinationale seront très appréciées.

Le doctorant devra participer aux activités du LabEx EHNE en lien avec le post-doctorant chargé de l’animation scientifique du programme, et du projet CITER (Alliance Europa).

La direction sera assurée par un(e) Professeur(e) du CRHIA (Université de Nantes). Possibilité de codirection nationale ou de cotutelle internationale.

Les candidatures sont à envoyer avant le 10/07/2017 à crhia@univ-nantes.fr

 Télécharger la fiche de recrutement

Partenaires :

Les consuls, agents de la présence française dans le monde (18e-19e siècles)

Fabrice JESNE, MCF en histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur des études pour les époques moderne et contemporaine à l’Ecole française de Rome, vient de publier le numéro 57 d’Enquêtes et Documents sur le thème :

Les consuls, agents de la présence française dans le monde

18e-19e siècles

Résumé :

D’abord pensée pour favoriser les échanges commerciaux en Méditerranée, l’institution consulaire devient, au cours des temps modernes puis de l’époque contemporaine, un instrument de rayonnement extérieur des monarques puis des nations. Par ses deux empires coloniaux successifs, par la dimension globale de son commerce et de ses ambitions géopolitiques, par la puissance de son économie précocement industrialisée et son influence culturelle, la France projette ses « nationaux » sur tous les continents, et cela très tôt et dans la durée. Pour gérer les multiples intérêts français à l’étranger, l’État dispose d’un type d’agents précieux par leur caractère polyédrique : les consuls. Leur fonctionnarisation progressive, de même que leurs fonctions d’information, d’intermédiation marchande et d’administration des ressortissants sont bien connues de l’historiographie spécialisée. En revanche cet ouvrage entend examiner le rôle des consuls dans la présence française dans le monde, une présence multiforme qui ne se réduit pas aux seules ambitions coloniales ou impériales. Si l’extension du réseau consulaire reflète à la fois la présence commerciale et politique française, elle est aussi en partie tributaire des stratégies, des consuls eux-mêmes.

Cette publication est issue d’une journée d’études organisée en 2014 par le CRHIA (Université de Nantes) et le Laboratoire d’Excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe ».

Pour aller plus loin

Contact : Fabrice JESNE : fabrice.jesne@univ-nantes.fr