Publication, Les négociants européens et le monde, histoire d’une mise en connexion, PUR, 2016, Par V. Chaillou-Atrous, J-F. Klein et A. Resche.

Virginie Chaillou-Atrous, docteure en histoire contemporaine et chargée de l’animation scientifique du LabEx EHNE au CRHIA (Université de Nantes), Jean-François Klein, MCF en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), et Antoine Resche, doctorant en histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), viennent de publier le numéro 54 d’Enquêtes et Documents :

Les négociants européens et le monde.

Histoire d’une mise en connexion

Bien avant l’ère chrétienne, des négociants de tous horizons contribuèrent à la première mise en connexion globale dans l’océan Indien et en mer de Chine formant un véritable « système-monde afro-eurasien ».  Au 15e siècle, les Portugais  suivis immédiatement par les Espagnols et les Hollandais, puis  les Anglais et les Français au 17e siècle, viennent s’immiscer dans « ce long filet de synchronie » commercial. Ce fut alors, pour ces négociants européens, le temps d’un apprentissage pour, finalement, concurrencer ces marchés locaux. Normé ou privé, sur l’océan Indien, Pacifique ou Atlantique, ce commerce transforma le monde dans une mesure qui dépasse de très loin la sphère marchande et financière. Avec leurs marchandises, ces négociants exportèrent également des cultures, des idées et des croyances, participant tous, à leur échelle, à la mise en connexion du monde. L’histoire des négociants est, par essence, une histoire transnationale et connectée.

En dépit de cela, les patrons de maisons de commerce ont été longtemps des laissés pour compte de l’historiographie, et, jusqu’à récemment, bien peu s’intéressèrent aux trajectoires de ces hommes et aux réseaux qu’ils tissèrent. Il n’est donc pas illégitime de tenter ici ce petit essai qui fait suite à la très riche journée d’études qui s’est tenue à l’Université de Nantes, dans le cadre du CRHIA et du LabEx EHNE  (notamment l’axe 4 porté par le CRHIA et l’Université de Nantes : « L’Europe, les Européens et le monde »), avec pour but d’évaluer, dans la mesure du possible, la place et le rôle joué par les négociants européens dans cette mise en connexion des hommes et des territoires du 16e au 20e siècle…

Pour aller plus loin :

Contact : Virginie Chaillou-Atrous : labexehne4@univ-nantes.fr