Rentrée 2013 : des nouveautés pour l’axe 4 et le LabEx EHNE

A vos agendas :

  • Mercredi 25 septembre : lancement officiel des travaux de l’axe 4 du LabEx EHNE à la MSH Ange-Guépin en présence des représentants institutionnels locaux et des partenaires parisiens du projet. Le programme sera disponible très prochainement.
  • Vendredi 8 novembre : réunion du comité de pilotage de l’axe 4 à l’Université de Nantes

Nouveaux membres :

  • Suite au départ de Guia Migani, Corinne Doria est la nouvelle secrétaire générale du LabEx EHNE : corinne.doria@unimi.it
  • Jean-François Klein, MCF en histoire contemporaine et Alain Messaoudi, MCF en histoire contemporaine rejoignent l’équipe de l’axe 4

Les travaux d’inventaire se poursuivent au Lycée Colbert…

Les sept post-doctorants du LabEx EHNE travaillent collectivement à l’inventaire du fonds du Lycée Colbert.

Trois dernières journées de travail sont prévues en septembre et l’inventaire complet sera disponible à la mi-octobre.

Les photographies sur plaques de verres seront ensuite numérisées et mises à la disposition des chercheurs du LabEx EHNE pour l’illustration des notices de l’encyclopédie.

Journée d’études « Les sociétés européennes dans les ports en situation coloniale, du XVIème siècle aux décolonisations »

Les 18 et 19 novembre 2013, Jean-François Klein, MCF en histoire contemporaine au CRHIA-Nantes et Bruno Marnot, Professeur d’histoire contemporaine au CRHIA-La Rochelle organisent à l’Université de Nantes les journées d’études « Les sociétés européennes dans les ports en situation coloniale, du XVIème siècle aux décolonisations ».

Le programme des deux journées sera consultable prochainement.

Jean-Michel Guieu – « Editorial : L’Europe et la paix. Jalons pour une relecture de l’histoire européenne des XIXe-XXIe siècles », Matériaux pour l’histoire de notre temps 4/2012 (n° 108), p. 1-6.

Consulter l’éditorial

Jean-Michel Giueu est maître de conférences à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, chercheur à l’UMR 8138 « IRICE » et membre de l’axe 4 du projet LabEx EHNE. Ses travaux portent principalement sur l’histoire du pacifisme et de l’engagement européen de la fin du XIXe siècle au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et sur le rôle des juristes dans les relations internationales.

Résumé de l’article:

Depuis la fin de la Guerre froide, un important courant historiographique a proposé une analyse du passé européen profondément renouvelée, nous invitant à repenser l’histoire du vieux continent sous un jour nettement plus sombre. Toutefois les notions de « cultures de guerre » et de « brutalisation » mis en valeur par ces travaux historiques récents ne peuvent dispenser les historiens d’évaluer le rôle tenu par les imaginaires et les pratiques de paix dans les sociétés européennes des XIXe-XXe siècle et de déterminer ainsi les contours d’une « culture de paix » en Europe à l’époque contemporaine.